QUE FAUT-IL METTRE
ENTRE LES TRANCHES DE MILLE ?




Les quantités

Les nombres en chiffres exprimant une quantité s'écrivent par tranches de trois chiffres (tranches de mille) séparées par une espace insécable et non dilatable, tant pour la partie entière que pour la partie décimale. Ces groupes sont constitués en allant vers la gauche pour la partie entière, vers la droite pour la partie décimale, à partir de la virgule :

74 835,140 71

Ainsi ne doit-on plus mettre de points pour séparer les tranches de trois chiffres. Cette règle résulte d'une résolution de la 9e Conférence générale des poids et mesures (1948) et a été incorporée en 1950 dans les normes de l'AFNOR. Elle figure pour la première fois dans le décret sur les unités de mesure de décembre 1975.

Les ordinaux

Les nombres ayant fonction de numérotage, donc valeur d'ordinal (millésimes, matricules, folios...) sont composés de chiffres collés :

Reportez-vous à la page 1247 de l'édition de 1962.



Références